Le PM portugais demande aux dockers de reprendre le travail

vendredi 27 mai 2016 15h33
 

LISBONNE, 27 mai (Reuters) - Le Premier ministre portugais a prévenu vendredi les dockers du port de Lisbonne que sa patience avait des limites face à la grève qui paralyse l'infrastructure portuaire depuis un mois.

Le port de la capitale portugaise est le deuxième le plus important du pays et ses employés ont prévenu qu'ils poursuivraient leur mouvement jusqu'au 16 juin si les opérateurs portuaires ne renoncent pas à leur projet de réduction de salaires et d'embauches d'intérimaires.

"C'est un conflit qui affecte l'économie et le gouvernement est absolument déterminé à trouver une solution", a déclaré le Premier ministre Antonio Costa au Parlement.

"Mais tout a une fin et les deux parties doivent trouver un accord aujourd'hui."

Le gouvernement peut procéder à la réquisition des grévistes pour les contraindre à reprendre le travail. D'autres gouvernements l'ont fait par le passé, mais celui d'Antonio Costa, un socialiste soutenu par l'extrême gauche, hésite à franchir ce pas.

Une réunion de la direction du port lisboète, des opérateurs portuaires et des salariés est organisée vendredi. (Sergio Goncalves,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)