Les titres Bpost et PostNl suspendus en raison de bruits de fusion

vendredi 27 mai 2016 13h56
 

BRUXELLES, 27 mai (Reuters) - Les actions Bpost et PostNL étaient suspendus vendredi vers la mi-séance dans l'attente d'un communiqué de l'opérateur postal belge.

Selon le journal Le Soir, Bpost est "depuis des mois en négociations" avec son homologue néerlandais PostNL en vue de le racheter.

Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Bpost pour faire un commentaire. Un porte-parole de PostNL s'est également refusé à tout commentaire.

L'Etat détient belge détient actuellement 51% de Bpost.

Le titre PostNL a été suspendu à 10h50 GMT, sur un dernier courss de 3,86 euros, soit une hausse de 5,41%, la plus forte de l'indice Stoxx. L'action Bpost était de 24,325 euros (+0,60%) lors de sa suspension.

La capitalisation boursière de l'opérateur postal belge est de quelque 4,8 milliards d'euros, celle de PostNL de 1,6 milliard. (Alissa de Carbonnel à Bruxelles, Anthony Deutsch à Amsterdam et Sudio Kar-Gupta à Londres, Benoit Van Overstraeten pour le service français)