Valeo-Des actionnaires US rejettent la limite d'âge à 70 ans

jeudi 26 mai 2016 19h03
 

PARIS, 26 mai (Reuters) - Les actionnaires de Valeo réunis en assemblée générale ont rejeté jeudi une résolution visant à limiter l'âge des administrateurs du groupe, des investisseurs nord-américains l'ayant jugée discriminatoire.

La résolution numéro 21, portant "modification de la disposition statutaire sur la limite d'âge pour l'exercice de la fonction d'administrateur", visait à favoriser le renouvellement du conseil avec l'arrivée d'experts techniques plus jeunes et encore en activité. Mais elle n'a pas obtenu la majorité requise des deux tiers, réunissant seulement 64,2% de voix pour.

"Ce sont les proxys américains qui ont voté contre, ils trouvaient discriminatoire de fixer cette limite d'âge", a expliqué à Reuters une porte-parole de l'équipementier automobile.

Cette résolution prévoyait de fixer à 70 ans la limite d'âge pour la nomination de tout membre du conseil d'administration, alors que, dans les statuts actuels, cette règle s'applique uniquement si plus du tiers des administrateurs ont dépassé cet âge.

En revanche, la résolution repoussant de 65 à 68 ans la limite d'âge du directeur général et des directeurs généraux délégués a été approuvée. L'actuel PDG du groupe, Jacques Aschenbroich, fêtera bientôt ses 62 ans.

Le capital de Valeo est détenu à 40% environ par des investisseurs nord-américains. Bpifrance a débouclé en février sa position résiduelle de 1,7% au capital de l'équipementier. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)