LEAD 1-GB-Le ralentissement de la croissance se confirme

jeudi 26 mai 2016 12h37
 

(Actualisé avec des précisions, contexte)

par Ana Nicolaci da Costa et William Schomberg

LONDRES, 26 mai (Reuters) - Le ralentissement de la croissance économique de la Grande-Bretagne s'est confirmé au premier trimestre et beaucoup d'économistes pensent que l'économie risque de perdre encore de l'allant durant le trimestre en cours.

La croissance a ralenti au rythme de 0,4% au premier trimestre, a dit l'Office national de la statistique (ONS) jeudi, confirmant ainsi sa première estimation.

Elle ressort à 2,0% en rythme annuel, en légère baisse par rapport à la première estimation qui était de 2,1%. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une croissance inchangée de 2,1%.

Par ailleurs, l'investissement des entreprises, mesuré en variation annuelle, a baissé pour la première fois en trois ans au cours du premier trimestre, de 0,4%, conséquence du coup de blues de l'immobilier commercial, alors qu'il avait augmenté de 3,0% au quatrième trimestre 2015.

L'investissement des entreprises a également diminué d'un trimestre sur l'autre, de 0,5%, moins toutefois que le recul de 2,0% d'octobre à décembre 2015.

L'investissement des entreprises et la commerce extérieur pesant sur l'activité économique, et le secteur des services, qui représente 80% du PIB britannique, reprenant son souffle, ce sont les dépenses des ménages qui constituent le principal moteur de croissance.

Ces dépenses ont augmenté de 0,7%, d'un trimestre sur l'autre, après un gain de 0,6% le trimestre précédent.   Suite...