France-Huitième journée de mobilisation contre la loi Travail

jeudi 26 mai 2016 12h45
 

* Grève dans les 19 centrales nucléaires, dit la CGT

* 20% à 30% des stations-service fermées ou en difficulté

* Les opposants peinent encore à rassembler dans la rue

* Manuel Valls se montre inflexible

* "Nous sommes dans un moment crucial", dit-il

PARIS, 26 mai (Reuters) - Les syndicats engagés dans un rapport de force avec le gouvernement, résolu à maintenir son projet de loi Travail, organisent ce jeudi une huitième journée de mobilisation dans un climat de crispation, chacun accusant l'autre de radicalisation.

Mené par la CGT, ce front du refus a durci ces jours-ci le mouvement en bloquant raffineries et dépôts de carburant et en multipliant les appels à la grève dans des secteurs stratégiques comme les centrales nucléaires, accentuant la fracture avec les syndicats réformistes qui soutiennent le texte.

Nouveaux venus dans la contestation, les personnels des 19 centrales nucléaires ont voté mercredi une grève qui a déjà entraîné des baisses de production d'électricité, pour l'instant marginales, a-t-on appris auprès de la CGT.

Selon une porte-parole d'EDF, le taux de grévistes était de 9,89% pour le quart de nuit et la matinée dans les installations du groupe en France.   Suite...