LEAD 4-Au G7, Shinzo Abe agite le spectre de la crise financière

jeudi 26 mai 2016 14h12
 

* Les économies émergentes inquiètent le G7

* Shinzo Abe dresse un parallèle avec 2008

* Tensions en mer de Chine et crise des réfugiés à l'agenda (Actualisé avec déclaration sur la mer de Chine §11, réaction de Pékin §§12-13)

par Matt Spetalnick et Minami Funakoshi

ISE-SHIMA (Japon), 26 mai (Reuters) - Les dirigeants du G7 ont fait part jeudi de leur inquiétude concernant les économies émergentes, le Premier ministre japonais Shinzo Abe dressant un parallèle entre la situation actuelle et le prélude à la crise financière mondiale, il y a huit ans.

Shinzo Abe a indiqué que les chefs d'Etat et de gouvernement du G7 s'entendaient sur la nécessité d'une flexibilité budgétaire pour relancer la croissance, le calendrier et le montant des dépenses dépendant de la situation de chaque pays, formulation qui prend en compte le fait que l'Allemagne et la Grande-Bretagne, en particulier, sont réticents vis-à-vis de la relance économique par la dépense publique.

"Les dirigeants du G7 ont exprimé le point de vue selon lequel les économies émergentes étaient dans une situation grave, même si certains ont jugé que la situation économique du moment n'était pas celle d'une crise", a dit le secrétaire général adjoint du gouvernement japonais, Hiroshige Seko, à la presse au début du sommet de deux jours du G7 à Ise-Shima, dans le centre du Japon.

Shinzo Abe a présenté à ses invités des documents du Fonds monétaire international (FMI) montrant que les cours des matières premières avaient chuté de 55% entre juin 2014 et janvier 2016, comme entre juillet 2008 et février 2009, dans le sillage de la faillite de Lehman Brothers le 15 septembre 2008, coup d'envoi de la crise financière mondiale.

Selon certains analystes politiques, le chef du gouvernement japonais veut mettre à profit le communiqué du G7 sur la situation économique mondiale pour justifier un ensemble de mesures budgétaires, parmi lesquelles le possible report du relèvement du taux de la TVA au Japon de 8% à 10%, prévu jusqu'ici en avril prochain.   Suite...