Citi paie $425 mlns pour tentative de manipulation de marchés

mercredi 25 mai 2016 18h40
 

WASHINGTON, 25 mai (Reuters) - Citigroup a accepté de s'acquitter d'une pénalité de 425 millions de dollars (381 millions d'euros) pour mettre fin à une poursuite civile de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) pour tentative de manipulation de niveaux de référence sur les marchés des devises et des taux d'intérêt.

Des filiales de Citigroup ont aussi été accusées de fausses déclarations en liaison avec le taux de référence Isdafix et les taux du Libor en dollars pendant la crise financière afin de protéger la réputation de la banque, a précisé l'autorité financière américaine mercredi, ajoutant que ces diverses tentatives de manipulation ont eu lieu entre 2007 et 2012.

Avec ce dernier accord, la CFTC annonce avoir imposé plus de cinq milliards de dollars de pénalités dans le cadre de 17 poursuites contre des banques et des intermédiaires pour manipulation sur les marchés des devises et des taux d'intérêt.

Citigroup a fait savoir qu'elle avait passé des provisions pour couvrir les coûts de cet arrangement à l'amiable. (Sarah N. Lynch, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)