LEAD 1-Microsoft ne fera plus de smartphones, selon un syndicaliste

mercredi 25 mai 2016 17h51
 

* Microsoft détruit 1.850 emplois, surtout en Finlande

* Microsoft en a fini avec les smartphones-syndicat

* Part de marché de moins de 1% (Actualisé avec des précisions, citations, contexte)

par Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell

HELSINKI, 25 mai (Reuters) - Microsoft a annoncé mercredi de nouvelles et massives pertes d'emplois dans son pôle smartphones, deux ans après avoir racheté la division combinés mobiles de Nokia pour tenter en vain de concurrencer les poids lourds Apple et Samsung.

Le géant des logiciels a dit qu'il supprimerait jusqu'à 1.850 postes, dont 1.350 en Finlande, et passerait une dépréciation afférente de 950 millions de dollars (853 millions d'euros).

Microsoft n'a pas précisé quels étaient les effectifs totaux de son pôle smartphones mais un représentant syndical finlandais a dit à Reuters que cette dernière compression mettait pratiquement un terme à l'activité de conception de téléphones.

"Ce que je comprends, c'est que Windows 10 continuera en tant que système d'exploitation mais qu'il n'y aura plus de téléphones fabriqués par Microsoft", a dit Kalle Kiili.

Microsoft a déclaré qu'il continuerait à développer la plate-forme Windows 10 et à mettre en avant ses smartphones Lumia sans pour autant préciser s'il en créerait d'autres.   Suite...