La Bourse de Singapour discute de l'achat de Baltic Exchange

mercredi 25 mai 2016 14h33
 

SINGAPOUR/LONDRES, 25 mai (Reuters) - La Bourse de Singapour (SGX) poursuit des discussions exclusives en vue de racheter la plate-forme londonienne Baltic Exchange, ont annoncé les deux places mercredi, confirmant ce que des sources avaient dit à Reuters.

SGX a précisé que rien ne garantissait que ces discussions, exclusives jusqu'au 30 juin, aboutissent à un accord.

Fondée en 1744, Baltic Exchange n'est plus le rendez-vous des armateurs mais elle est propriétaire d'indices sur les taux de fret maritime mondiaux et elle permet l'échange de contrats de dérivés sur le fret.

L'une des sources qui ont parlé à Reuters évaluait la transaction à une centaine de millions de dollars (environ 90 millions d'euros).

Le secteur du transport maritime traverse une mauvaise passe, la chute des prix des matières premières ayant coïncidé avec une augmentation du nombre de navires, ce qui a provoqué une baisse des tarifs de fret à des niveaux sans précédent.

Le tour de table de Baltic Exchange compte quelque 380 associés, dont beaucoup viennent du maritime.

Baltic Exchange avait confirmé fin février faire l'objet de plusieurs "démarches exploratoires" après que SGX eut fait savoir qu'il voulait racheter la place londonienne.

London Metal Exchange, CME Group, Intercontinental Exchange, Platts et le conglomérat chinois China Merchants Group figuraient parmi d'autres candidats pouvant être intéressés, avaient dit des sources à Reuters précédemment.

(Anshuman Daga et Jonathan Saul, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)