Aso a dit au G7 que la TVA serait augmentée l'an prochain

mercredi 25 mai 2016 11h12
 

TOKYO, 25 mai (Reuters) - Le ministre des Finances japonais Taro Aso a déclaré mercredi qu'il avait informé la semaine dernière ses collègues du Groupe des Sept (G7) que le Japon augmenterait la TVA l'an prochain comme prévu.

Taro Aso a cependant éludé la question d'un parlementaire de l'opposition qui demandait si cela signifiait que le Japon s'était officiellement engagé auprès de la communauté internationale à opérer cette hausse controversée de la fiscalité indirecte.

"Augmenter la TVA est une élément très important de maintien de la confiance envers les finances du Japon", a dit le ministre à la Diète, ajoutant qu'il avait informé les grands argentiers du G7 lors de la réunion tenue à Sendai, dans le nord-est du Japon.

Tokyo compte normalement porter le taux de TVA de 8% à 10% en avril 2017 sauf crise financière d'un ampleur équivalente à la chute de la banque Lehman Brothers en septembre 2008 ou catastrophe naturelle majeure.

Le Premier ministre Shinzo Abe avait toutefois laissé entendre qu'un report était possible, une première hausse de la TVA de 5% à 8% le 1er avril 2014, ayant sapé la consommation et poussé le pays dans la récession.

Yoshihide Suga, le secrétaire général du gouvernement, a démenti mercredi que Shinzo Abe ait décidé de surseoir à la hausse de la TVA, comme l'écrit le Yomiuri, un influent quotidien réputé pour avoir des contacts politiques sûrs avec le Premier ministre et ses collaborateurs. (Leika Kihara et Stanley White, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)