Perquisitions-Google assure respecter le droit français

mardi 24 mai 2016 14h54
 

PARIS, 24 mai (Reuters) - Google a assuré mardi collaborer avec les autorités françaises et se conformer pleinement à la loi après avoir été visé par des perquisitions dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale aggravée.

Le parquet financier français a confirmé un peu plus tôt dans la journée que le géant américain faisait l'objet d'une enquête préliminaire pour fraude fiscale aggravée et blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée ouverte en 2015 à la suite d'une plainte de l'administration fiscale française.

Des perquisitions ont été conduites ce mardi dans les locaux de Google à Paris avec le soutien de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) et de 25 experts en informatique, a précisé le parquet.

"Nous coopérons avec les autorités pour répondre à leurs questions", a expliqué Al Verney, porte-parole de Google, dans une déclaration transmise à Reuters par email.

"Nous nous conformons pleinement au droit français", a-t-il ajouté, sans plus de précision.

L'administration fiscale française réclame 1,6 milliard d'euros à Google, a rapporté fin février une source proche du ministère français des Finances. (Mathieu Rosemain et Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)