Engrais-CF Industries renonce à racheter pour $6 mds d'actifs d'OCI

lundi 23 mai 2016 11h31
 

23 mai (Reuters) - Le producteur américain d'engrais CF Industries et son concurrent néerlandais OCI ont annoncé lundi avoir annulé leur accord de fusion annoncé en août, prenant acte des dispositifs pris par le Trésor américain pour éviter des acquisitions motivées par des raisons fiscales.

Il y a 10 mois, CF Industries avait annoncé le rachat d'unités de production en Europe et en Amérique du Nord d'OCI pour six milliards de dollars (5,4 milliards d'euros) et la reprise à son compte de deux milliards de dollars de dette d'OCI.

Vers 09h25 GMT, le titre OCI reculait de 7,27%, à 12,57 euros, accusant la plus forte baisse de l'indice Stoxx 600 .

Les opérations de fusion & acquisition dites d'inversion fiscale sont celles où l'on voit une société américaine délocaliser son siège social à la faveur du rachat d'une entreprise étrangère et ce pour bénéficier d'un régime fiscal plus favorable.

Le mois dernier, le département du Trésor et les services fiscaux américains ont pris de nouvelles mesures pour limiter ce type de transactions, dont des ponctions sur les bénéfices.

"(...) des modifications dans l'environnement réglementaire et commercial nous ont contraint à réévaluer le rapprochement prévu", déclare Tony Will, directeur général de CF Industries, cité dans un communiqué.

Le groupe américain versera à OCI la somme de 150 millions de dollars pour avoir annulé la transaction, conformément à ce qui avait été convenu entre les deux entreprises. (Abinaya Vijayaraghavan à Bangalore, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)