BOURSE-Fiat chute après un article sur une falsification de tests

lundi 23 mai 2016 10h37
 

MILAN, 23 mai (Reuters) - Le titre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) perdait plus de 3% lundi matin en Bourse de Milan, sous le coup d'un article de la presse allemande disant que le constructeur italo-américain a, à l'instar de Volkswagen , mis en place dans certains de ses modèles un logiciel permettant de fausser la mesure des émissions polluantes.

Vers 08h35 GMT, l'action FCA, un temps suspendue de cotation après avoir perdu 5%, cède 3,25% à 6,105 euros, accusant l'une des plus fortes baisses du Stoxx 600 alors que l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes est stable.

Selon un article publié samedi par le journal Bild, Fiat Chrysler pourrait se voir interdire de vendre des voitures en Allemagne s'il est établi que le constructeur a enfreint les règles en termes d'émissions.

Bild ajoute que des tests menés par les autorités allemandes de régulation avaient montré que, dans certains modèles, un logiciel éteint le système de contrôle des émissions après 22 minutes.

Un porte-parole de Fiat Chrysler a refusé de commenter l'article du journal, disant que tous les véhicules du constructeur respectaient les régulations existantes en termes d'émissions.

Avant de terminer sur un gain de près de 0,5%, l'action Fiat Chrysler avait perdu jusqu'à 2,7% en séance vendredi à la suite des critiques adressées au constructeur automobile par le ministre allemand des Transports pour son absence à une réunion consacrée aux émissions polluantes des véhicules.

Depuis le début de l'année, l'action FCA est en recul de plus de 28% contre quelque 17% pour l'indice sectoriel. (Agnieszka Flak et Danilo Masoni, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)