BOURSE-UniCredit monte, des cessions d'actifs évoquées

vendredi 20 mai 2016 10h03
 

MILAN, 20 mai (Reuters) - UniCredit, la première banque d'Italie par les actifs, est en nette hausse vendredi matin en Bourse de Milan, après des informations selon lesquelles elle envisage des cessions d'actifs.

Une source proche du dossier a expliqué jeudi à Reuters qu'UniCredit passait en revue ses actifs en vue de possibles ventes dans le but de renforcer son bilan.

UniCredit s'est refusé à tout commentaire.

La solvabilité du secteur bancaire italien en général et d'UniCredit en particulier est une source récurrente de préoccupation pour les investisseurs, qui craignent que le numéro un du secteur se trouve dans la nécessité d'augmenter son capital.

Des sources ont déclaré mercredi que, pour réduire la pression exercée par ses principaux actionnaires et rassurer les autorités du pays, UniCredit avait commencé à rechercher en externe un éventuel successeur à son administrateur délégué Federico Ghizzoni.

Bloomberg, citant des sources proches du dossier, a rapporté jeudi qu'UniCredit envisageait de céder jusqu'à 15% du capital de sa filiale cotée de courtage en ligne FinecoBank et étudiait ses participations en Pologne et en Turquie.

La source de Reuters a dit que la banque examinait la possibilité de réduire certaines de ses participations dans FinecoBank, dans le turc Yapi Kredit et dans le polonais Bank Pekao.

A 8h00 GMT, le titre FinecoBank abandonnait 2,52% à 6,37 euros alors qu'UniCredit gagnait 3,37% à 2,8860 euros. Au même moment, l'indice de référence de la Bourse de Milan prenait 1,31% et le Stoxx européen du secteur bancaire 1,34% .

A Varsovie, Bank Pekao cédait 2,6% à 147,70 zlotys.

(Gianluca Semeraro; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)