Le luxe plombé dans le Golfe par la chute du tourisme et du brut

jeudi 19 mai 2016 17h53
 

* Le marché du luxe a limité sa hausse à 1% dans le Golfe en 2015

* Chute du tourisme russe et des achats des Chinois

* La baisse du pétrole commence à se faire sentir-Chalhoub

par Pascale Denis

PARIS, 19 mai (Reuters) - Le marché du luxe, à la peine depuis deux ans, a également marqué le pas dans les pays du Golfe, plombé par la chute du tourisme russe, la baisse des dépenses des acheteurs chinois et l'effondrement des cours du pétrole.

Les ventes de sacs, parfums et montres de luxe opérées à Dubaï (Emirats Arabes Unis), en Arabie saoudite, au Qatar et au Koweït pèsent pour environ 3% à 4% des ventes mondiales du secteur estimées par le cabinet Bain & Co à 253 milliards d'euros.

Elles ont totalisé environ 8,0 milliards de dollars l'an dernier (7,13 milliards d'euros), signant une hausse limitée à 1,0%, après une progression annuelle de l'ordre de 6% à 8% au cours des cinq années précédentes.

"Le marché est plus morose et l'année 2015 a été très difficile pour la région", a déclaré à la presse jeudi Anthony Chalhoub, co-PDG du groupe du même nom, partenaire et distributeur de nombreuses marques de luxe au Moyen-Orient.

A Dubaï, plaque-tournante du secteur, qui concentre près de 50% des ventes de luxe dans la région, "il y a eu un changement du profil des visiteurs", a-t-il dit.   Suite...