LEAD 1-Burberry-le pôle détail réorganisé après une baisse du bénéfice

mercredi 18 mai 2016 10h06
 

(Actualisé avec des précisions, citation, cours de Bourse)

LONDRES, 18 mai (Reuters) - Burberry a annoncé mercredi qu'il réorganiserait les ventes en magasins et qu'il simplifierait sa gamme, après avoir accusé une baisse de 10% de son bénéfice annuel dans un contexte difficile qui ne semble pas devoir changer cette année.

Le bénéfice de l'exercice qui sera clos en mars 2017 devrait correspondre aux estimations les plus basses du marché et le second semestre devrait davantage contribuer à ce résultat que le premier.

A la suite de ces annonces, l'action Burberry perdait vers 08h05 GMT 2,1%, à 11,19 livres, alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au luxe et biens de consommation courante gagnait 0,26%.

Une clientèle chinoise en baisse et une demande moindre de Hong Kong ont pesé sur l'activité de l'enseigne de confection haut de gamme britannique.

Burberry avait publié en avril un chiffre d'affaires de 1,41 milliard de livres (1,77 milliard d'euros) sur le deuxième semestre à fin mars de son exercice 2015-2016, en baisse de 1%, donnant un C.A. annuel de 2,5 milliards de livres, lui aussi en recul de 1%.

A 421 millions de livres (539 millions d'euros), le bénéfice ajusté imposable 2015-2016 correspond à peu près aux attentes des analystes financiers.

Le groupe britannique signale qu'après la relance réussie des gammes d'imperméables et de foulards, les sacs constituent l'objectif suivant, ce segment connaissant une croissance supérieure à celle de la confection mais étant un point faible de Burberry par rapport à la concurrence.

Il entend plus généralement améliorer ses ventes non seulement en magasins mais aussi en ligne, les analystes jugeant qu'il est en retard vis-à-vis de la concurrence de ce point de vue. Burberry s'emploiera à améliorer la qualité du service après vente, la disponibilité des produits et la logistique.

"Nous pensons que le secteur du luxe devra à court terme évoluer dans un environnement qui restera difficile mais nous n'en entendons pas moins mener à bien les changements qui s'imposent pour amener Burberry à réaliser une performance hors norme", a déclaré Christopher Bailey, à la fois directeur général et directeur artistique de Burberry.

Le programme d'amélioration de la rentabilité doit permettre de réduire de 10% environ les charges d'exploitation, hors loyers et dépréciations et de réaliser des économies d'au moins 100 millions de livres d'ici 2019, dont une vingtaine de millions sur l'exercice en cours. (Paul Sandle, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)