LEAD 1-Des actionnaires de RCS Mediagroup lancent une contre-offre

lundi 16 mai 2016 13h52
 

(Actualisé avec précisions)

MILAN, 16 mai (Reuters) - La société de capital-investissement Investindustrial et un groupe d'actionnaires de RCS Mediagroup ont annoncé lundi une contre-offre sur le groupe de presse et d'édition, propriétaire du Corriere della Sera, face à celle Cairo Communication .

Le fondateur de Tod's Diego Della Valle, la banque d'investissement Mediobanca, l'assureur UnipolSai et le fabricant de pneumatiques Pirelli, qui figurent tous au tour de table de RCS, ont annoncé qu'ils allaient transférer leur participation cumulée de 22,6% à une nouvelle entité qui proposera de racheter toutes les actions en circulation au prix unitaire de 70 centimes, à comparer au cours de clôture de 0,595 euro du titre vendredi soir.

Les initiateurs de l'offre précisent que sur la base des cours de clôture, l'offre d'échange de Cairo (0,12 action Cairo par titre RCS) valorise l'action RCS à 0,532 euro.

Suspendue de cotation dans la matinée, le titre RCS gagnait 18% à 0,7020 euro à 11h45 GMT.

Le conseil d'administration de RCS, affaibli par un endettement élevé, avait déclaré le mois dernier ne pas avoir été informé de l'offre de Cairo avant son lancement en soulignant qu'elle représentait une importante décote par rapport au cours moyen du titre RCS.

La nouvelle entité qui lancera l'offre sera détenue à 45% par Investindustrial, le reste du capital étant partagé entre le groupe d'actionnaires après finalisation de la transaction.

Investindustrial et ses alliés ont précisé qu'ils apporteraient à la nouvelle entité les fonds nécessaires pour financer l'OPA et qu'ils étaient prêts à souscrire à de nouveaux appels au marché à concurrence de 150 millions d'euros.

"Les investisseurs souhaitent soutenir et accélérer le processus de restructuration", expliquent-ils dans un communiqué, ajoutant que la priorité ira à la couverture de l'actualité sportive et à l'augmentation de l'offre numérique, tandis que "les ressources dans le domaine de l'actualité seront concentrés sur le Corriere della Sera".

La réalisation de l'offre est soumise à l'apport d'au moins 66,7% du capital de RCS, en incluant les 22,6% déjà réunis.

(Valentina Za, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)