13 mai 2016 / 10:02 / dans un an

RESUME DE L'ACTUALITE A 10H00 GMT (13/05)

BRASILIA - Le nouveau président brésilien par intérim, le centriste Michel Temer, a appelé le pays à se rassembler derrière son gouvernement de “salut national”, quelques heures après la mise à l‘écart par le Sénat de la présidente de gauche Dilma Rousseff en vue de sa destitution.

Le chef de l‘Etat par intérim, qui est âgé de 75 ans, a demandé aux Brésiliens d‘avoir “confiance” en leur pays qui, a-t-il dit, saura surmonter la crise politique et économique que traverse le pays, miné aussi par des affaires de corruption.

Michel Temer a demandé à ses nouveaux ministres de mettre en place une politique favorable aux entreprises tout en maintenant les programmes sociaux très populaires mis en place par le Parti des travailleurs (PT, gauche) à son arrivée au pouvoir il y a 13 ans avec l‘élection de Luiz Inacio Lula da Silva, mentor et prédécesseur de Dilma Rousseff.

---

BEYROUTH - Le Hezbollah libanais a annoncé cette nuit que l‘un de ses commandants, Moustafa Badreddine, avait été tué en Syrie, ce qui fait perdre au groupe l‘un de ses plus importants leaders depuis la mort de son chef militaire en 2008.

“Il avait participé à la plupart des opérations de la résistance islamique depuis 1982”, annonce le parti chiite dans un communiqué, en référence à sa date de création.

Le Hezbollah précise que Badreddine aurait été tué dans une grosse explosion dans une de base du groupe près de l‘aéroport de Damas. Il dit enquêter sur l‘origine de l‘explosion, qui pourrait être une frappe aérienne, un missile ou un tir d‘artillerie.

---

ISTANBUL - Vingt et un séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et huit membres des forces gouvernementales ont trouvé la mort aujourd‘hui dans le sud-est de la Turquie, annoncent l‘armée et la presse.

Six des militaires et autant de membres du PKK ont été tués au combat dans la province d‘Hakkari, et deux autres soldats ont péri dans un accident d‘hélicoptère dû à une avarie, précise l‘état-major. Quinze séparatistes ont par ailleurs trouvé la mort dans des affrontements dans la province de Sirnak, rapporte NTV, citant l‘armée.

---

BRUXELLES - Le nombre de migrants arrivés en Grèce a baissé de 90% entre mars et avril, a annoncé ce matin l‘agence Frontex chargée de la sécurité aux frontières de l‘Union européenne, ce qui témoigne de l‘efficacité de l‘accord conclu avec la Turquie.

Au total, 2.700 personnes y sont arrivées le mois dernier. Les Syriens restent les plus nombreux, suivis par les Pakistanais, les Afghans et les Irakiens.

L‘accord que l‘UE a conclu le 18 mars avec Ankara prévoit le renvoi en Turquie de tous les migrants et réfugiés arrivés illégalement en Grèce.

ANKARA - La Turquie a rempli les 72 critères fixées par Bruxelles pour dispenser les Turcs de visas d‘entrée dans l‘Union européenne et un report de cette mesure promise dans le cadre de l‘accord sur les migrants serait inacceptable, a averti hier le ministre turc des Affaires européennes, Volkan Bozkir.

Ankara ne modifiera pas sa législation antiterroriste, jugée non conforme aux normes démocratiques européennes, a-t-il réaffirmé, assurant que cette exigence n‘avait pas été mentionnée au départ.

Le gouvernement turc a fait savoir à plusieurs reprises que, sans exemption de visa, l‘accord ne pourrait être appliqué.

ROME - Les gardes-côtes italiens ont procédé hier au sauvetage de près de 900 migrants, principalement syriens, au large des côtes de Sicile, indique un porte-parole.

Un porte-parole du Haut commissariat de l‘Onu pour les réfugiés (HCR) a précisé que les migrants tentaient désormais de gagner l‘Europe à partir de l‘Egypte et non plus de Libye, et essayaient de rejoindre l‘Union européenne en passant de préférence par l‘Italie et non plus par la Grèce.

---

COLOGNE - IG Metall, premier syndicat d‘Allemagne, et le patronat ont conclu un accord sur une hausse des salaires de 4,8%, en deux temps, pour 3,8 millions de salariés du secteur métallurgique et électrique, ont-ils annoncé aujourd‘hui après 14 heures de négociations.

Après une période de modération salariale, les travailleurs allemands profitent à leur tour de la solidité de la première économie d‘Europe, où le chômage, à 6,2% en avril, est à son plus bas niveau depuis la réunification de l‘Allemagne en 1990.

La revalorisation des salaires pourrait renforcer la vigueur de la consommation intérieure, qui a remplacé le commerce extérieur comme principal moteur de la croissance allemande. Cette dernière a plus que doublé au premier trimestre, à 0,7%, a annoncé ce matin l‘Office fédéral de la statistique.

---

PARIS - L‘emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles en France a progressé de 0,2% au premier trimestre en France, au même rythme que lors du trimestre précédent, avec 24.400 postes créés, selon l‘estimation “flash” publiée ce matin par l‘Insee. Il affiche ainsi une hausse de 0,7% sur un an, soit une croissance de 106.700, grâce au secteur tertiaire.

L‘institut a confirmé l‘augmentation de 0,2% observée au cours des trois derniers mois de 2015, au cours desquels 31.800 emplois avaient été créés.

---

PARIS - Le président Les Républicains (LR) du Sénat, Gérard Larcher, veut revenir à la version initiale du projet de loi Travail lors de son passage devant les sénateurs, sans illusion sur le sort qui sera réservé à ce texte à l‘Assemblée nationale.

Le Premier ministre socialiste, Manuel Valls, a engagé la responsabilité du gouvernement à l‘Assemblée faute de majorité sur le projet de loi porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, profondément modifié depuis sa première version. Le texte va maintenant être examiné en commission sénatoriale à partir du 1er juin, puis en séance au Sénat, où la droite est majoritaire, à partir du 13 juin.

“On va revenir à minima à la version initiale de la loi El Khomri, celle que nous étions prêts à soutenir, et ajouter des mesures pour la compétitivité des entreprises”, déclare Gérard Larcher dans une interview publiée par Le Parisien.

---

PARIS - Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, s‘est montré très réservé, ce matin, sur d‘éventuelles sanctions à l‘encontre des “frondeurs” du PS qui ont tenté, avec le Front de Gauche, de déposer une motion de censure contre le gouvernement.

Il a manqué deux signatures, mercredi, aux “frondeurs”, au Front de gauche et aux écologistes qui s‘étaient joints à eux, pour pouvoir déposer une motion de censure contre le projet de loi réformant le marché du travail.

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a fait savoir jeudi soir qu‘il saisirait la Haute autorité éthique du parti du cas de 24 députés socialistes frondeurs “qui ont proposé de renverser leur gouvernement”.

Mais interrogé ce matin par RFI, Bruno Le Roux a estimé qu‘il ne fallait pas entrer dans le jeu des “frondeurs”, qui cherchent selon lui à “faire le buzz”.

---

PARIS - Emmanuel Macron progresse dans les sondages et pourrait prétendre à la deuxième ou troisième place au premier tour de la présidentielle s‘il était le candidat du PS en 2017, selon l‘identité de son adversaire à droite, révèle une étude.

Le ministre de l‘Economie, qui a lancé début avril un mouvement politique se voulant “au-delà des clivages politiques classiques” a démenti une candidature prochaine de sa part, après la publication d‘un article de Mediapart lui prêtant cette intention autour du 10 juin prochain.

---

PARIS - Le Sénat a adopté hier soir en deuxième lecture une version révisée du projet de loi sur la biodiversité qui supprime la taxe sur l‘huile de palme ainsi qu‘une date butoir pour l‘interdiction des pesticides néonicotinoïdes accusés de nuire aux abeilles. Le texte repart maintenant à l‘Assemblée nationale.

En première lecture, le Sénat avait introduit l‘idée d‘une taxe sur l‘huile de palme utilisée dans de nombreux produits alimentaires afin d‘encourager l‘industrie à en réduire l‘usage, les plantations de palmiers à huile étant très nocives pour l‘environnement. De vives protestations avaient émané des producteurs en Indonésie et en Malaisie.

L‘avenir d‘un autre dispositif majeur du projet de loi, portant sur l‘interdiction des néonicotinoïdes, des pesticides accusés de nuire aux abeilles et donc à la pollinisation, mais aussi à la santé, est lui aussi incertain. En mars, les députés avaient adopté une interdiction à partir du 1er septembre 2018 de ces pesticides, un projet soutenu par la ministre de l‘Environnement, Ségolène Royal.

---

MOSCOU/NEW YORK - Le Kremlin a dénoncé “les calomnies d‘une girouette”, après la publication des allégations de l‘ancien directeur du laboratoire russe chargé des contrôles antidopage, selon lequel des dizaines d‘athlètes russes ont pris des substances prohibées en vue des Jeux olympiques d‘hiver de Sotchi en 2014.

Selon les propos de Grigori Rodtchenkov, publiés hier par le New York Times, 15 médaillés russes au moins, notamment des fondeurs, ont suivi un programme de dopage organisé par les instances gouvernementales. Ce programme, “méticuleusement préparé pendant plusieurs années”, était destiné à assurer la domination de la Russie sur ses terres.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below