France-Anne Lauvergeon convoquée vendredi dans l'affaire Uramin

mercredi 11 mai 2016 18h05
 

PARIS, 11 mai (Reuters) - L'ancienne présidente d'Areva Anne Lauvergeon est convoquée vendredi en vue de sa possible mise en examen dans une enquête sur la valorisation par le groupe des actifs de la société minière Uramin, dont le rachat en 2007 a tourné au fiasco financier, a confirmé mercredi son avocat.

L'enquête des juges, ouverte en mai 2015, vise des possibles faits de présentation de comptes inexacts, diffusion d'informations fausses ou trompeuses, abus de pouvoir, faux et usage de faux sur l'exercice 2010-2011.

Interrogé par Reuters sur la convocation vendredi de sa cliente, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi a déclaré : "c'est confirmé".

Les conditions du rachat en 2007 de la société minière canadienne font l'objet d'une information judiciaire distincte, dans laquelle l'époux d'Anne Lauvergeon, Olivier Fric, a été mis en examen pour délit d'initié et blanchiment.

Il est soupçonné d'avoir réalisé une plus-value grâce à des informations dont il aurait bénéficié au sujet de cette opération.

Ces deux enquêtes, qui faisaient initialement l'objet d'une seule et unique enquête préliminaire, font suite à un signalement par la Cour des comptes, en février 2014. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)