Mitsubishi Motors évoque un usage plus large de données incorrectes

mercredi 11 mai 2016 12h40
 

TOKYO, 11 mai (Reuters) - Mitsubishi Motors a déclaré mercredi que des données incorrectes relatives au calcul du kilométrage avaient pu être employées dans des modèles autres que ceux dont il a déjà fait mention.

Le constructeur automobile nippon avait reconnu en avril qu'il avait falsifié les tests d'économies de carburant de quatre de ses modèles de mini-véhicules.

Ces données incorrectes ont pu être utilisées pour neuf modèles actuellement sur le marché et sur d'autres qui ne sont plus commercialisés, a-t-il précisé, ajoutant qu'il examinait la question et qu'il disposait de ressources financières suffisantes poue faire face au problème dans son ensemble.

Mitsubishi Motors a soumis ce même mercredi un complément d'information au ministère des Transports à la suite d'une perquisition effectuée en avril dans ses centres de recherche.

Les analystes pensent que le constructeur devra peut-être débourser près d'un milliard de dollars (876 millions d'euros) pour dédommager les clients lésés.

Mitsubishi avait révélé en 2000 qu'il avait dissimulé certaines données relatives à la sécurité ainsi que des plaintes de la clientèle. Quatre ans plus tard, il admettait l'existence de problèmes plus aigus remontant à des décennies en arrière. Ce fut alors le scandale le plus retentissant lié à un rappel survenu dans le secteur automobile japonais.

(Naomi Tajitsu, Wilfrid Exbrayat pour le service français)