LEAD 3-Brésil-Le sort de Dilma Rousseff entre les mains des sénateurs

mercredi 11 mai 2016 22h48
 

* Le vote pourrait avoir lieu après minuit (03h00 GMT)

* En cas de vote positif, la présidente sera suspendue jeudi

* Elle sera remplacée par le vice-président Michel Temer (Change l'heure probable du vote, ajoute précisions)

par Silvio Cascione et Marcela Ayres

BRASILIA, 11 mai (Reuters) - Les sénateurs brésiliens s'apprêtaient mercredi à se prononcer pour ou contre l'ouverture d'un procès en destitution de la présidente Dilma Rousseff, accusée d'avoir manipulé les comptes publics pour faciliter sa réélection en 2014.

Le vote pourrait avoir lieu après minuit (03h00 GMT). Chaque sénateur a la possibilité de s'exprimer et la séance est retransmise en direct à la télévision.

La majorité simple de 41 sénateurs sur 81 suffit et si la destitution est approuvée comme prévu, elle prendra effet jeudi et le vice-président Michel Temer, membre du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB), sera chargé d'assurer l'intérim.

Selon le sénateur Humberto Costa, membre du Parti des Travailleurs au pouvoir, Dilma Rousseff a l'intention de dissoudre le gouvernement une fois sa destitution approuvée et a donné des instructions pour ne pas faciliter la transition, car elle considère sa destitution comme illégale.

Première femme élue à la tête de la première puissance économique d'Amérique latine, Dilma Rousseff, 68 ans, qui a dénoncé à de multiples reprises un "coup d'Etat", s'est montrée combative jusqu'au dernier moment.   Suite...