LEAD 1-JCDecaux brille au T1, mais prévoit un net ralentissement au T2

mardi 10 mai 2016 18h15
 

* C.A. de E748,5 mlns au T1, croissance organique de 10,5%

* Prévoit une croissance autour de 3% au T2

* Retards dans le démarrage du contrat des abribus à Londres (Actualisé avec précisions supplémentaires)

PARIS, 10 mai (Reuters) - JCDecaux a démarré en trombe l'année 2016, signant une croissance à deux chiffres au premier trimestre, dopée par le gain de la concession pour les abribus de Londres, le plus gros contrat de mobilier urbain dans le monde.

Le numéro un mondial de la communication extérieure a toutefois prévenu mardi que la mise en oeuvre de son nouveau projet londonien prenait plus de temps que prévu, ce qui devrait peser sur sa performance au deuxième trimestre.

Le groupe, qui a pour concurrents les américains Clear Channel Outdoor et Outfront Media et l'allemand Stroeer, a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 748,5 millions d'euros, en croissance de 10,5% à données comparables.

La société contrôlée par la famille Decaux avait dit anticiper une progression d'environ 9% après avoir signé une croissance organique de 6,2% au quatrième trimestre de 2015.

"La performance de notre activité de mobilier urbain a principalement été tirée par la France et le Royaume-Uni qui bénéficie du contrat des abribus de Londres", commente le président du directoire Jean-François Decaux dans un communiqué.

Pour le trimestre en cours, la société anticipe un net ralentissement avec une croissance attendue aux environs de 3%, sous le coup notamment du retard au démarrage de son contrat londonien qui prévoit à terme le déploiement d'un millier d'écrans de 84 pouces dans les abribus de la capitale britannique.   Suite...