BOURSE-Natixis décroche après un premier trimestre décevant

mardi 10 mai 2016 12h15
 

PARIS, 10 mai (Reuters) - Le titre Natixis est parti pour signer mardi sa plus forte baisse depuis août 2012 à la Bourse de Paris, après la publication des résultats du premier trimestre de la banque d'affaires et de sa maison mère, le groupe mutualiste BPCE.

A 12h07, l'action recule de 6,98% à 4,08 euros dans des volumes atteignant près de deux fois leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois.

Le titre enregistre la pire performance de l'indice européen du secteur bancaire pourtant en hausse de 2,36%, mais aussi du SBF 120 (+0,99%) et du STOXX 600 (+1,29%).

BPCE et Natixis ont annoncé vouloir accroître leur productivité après avoir enregistré une chute de leurs profits au cours d'un premier trimestre marqué par la volatilité des marchés financiers et des taux d'intérêts historiquement bas.

"Avec un ROTE (return on tangible equity) de 9,1%, la société peinera à atteindre un objectif de 11,5% en 2017, d'où sans doute l'annonce du lancement d'un projet de transformation et d'excellence opérationnelle non précisé à ce stade", a commenté un analyste, pour qui Natixis résiste néanmoins "correctement" à un environnement difficile.

Le résultat net de Natixis a baissé de 30% à 200 millions d'euros au premier trimestre.

Un autre analyste estime quant à lui que les attentes du marché en terme de résultats et dividende pour l'exercice 2016 ont peut être été surévaluées.

La chute du titre apparaît cependant particulièrement marquée, note un trader d'une banque européenne.

"Une correction était à attendre, mais pas de cette ampleur", explique-t-il. "L'histoire de Natixis est légèrement ébréchée, mais certainement pas cassée". (Joseph Sotinel et Danilo Masoni, édité par Julien Ponthus)