LEAD 1-Adecco rate le consensus, l'action en net recul

mardi 10 mai 2016 10h36
 

(Actualisé avec précisions, déclarations du DG, cours)

ZURICH, 10 mai (Reuters) - Adecco, le numéro un mondial de l'intérim et du recrutement, a publié mardi un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, sanctionné par un recul marqué de son cours de Bourse.

Le groupe suisse a fait état d'une croissance organique de 4% de son chiffre d'affaires sur les trois premiers mois de l'année, à 5,3 milliards d'euros.

Mais son bénéfice net a reculé de 10% à 144 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un résultat de 151 millions.

Adecco explique ce repli par l'augmentation de son taux d'imposition et de ses charges financières, ainsi que par l'impact des jours fériés sur sa marge brute. Celle-ci a reculé de 10 points de base sur janvier-mars, à 19,0%.

Le titre Adecco perdait 3,31% à 59,80 francs à 08h30 GMT, la plus forte baisse de l'indice SMI du marché suisse, qui gagnait alors 1,35%.

Le groupe a confirmé son objectif d'une marge opérationnelle (marge d'Ebita) de 4,5% à 5,0% jusqu'en 2020. Au premier trimestre, celle-ci s'est tassée de 30 points de base à 4,3%.

Si en France, premier débouché du groupe avec 21% du chiffre d'affaires, celui-ci a progressé de 7% sur le trimestre (une croissance en ligne avec celle de l'ensemble du marché), l'évolution a été moins favorable en Grande-Bretagne et en Irlande (10% du CA total), avec une stagnation de l'activité.

Le directeur général, Alain Dehaze, explique cette contre-performance par les spéculations sur le risque d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne après le référendum du 23 juin, qui pèsent sur la demande de profils hautement qualifiés dans le secteur financier.   Suite...