EDF s'allie au canadien Enbridge pour l'éolien en mer français

mardi 10 mai 2016 08h49
 

PARIS, 10 mai (Reuters) - EDF Energies Nouvelles a annoncé mardi un nouveau partenariat, avec le canadien Enbridge , afin de développer, construire et exploiter trois parcs éoliens au large des côtes françaises, le danois Dong Energy quittant pour sa part le consortium formé par l'électricien public.

Dans le cadre de ce partenariat, Enbridge acquiert 50% des parts d'Eolien Maritime France (EMF), société qui contrôle les trois futurs parcs éoliens en mer et qui sera ainsi détenue à parité entre EDF EN et son partenaire, a précisé EDF dans un communiqué.

EDF, alors allié à Dong Energy, a été retenu en 2012 pour construire les parcs d'éoliennes en mer de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-mer (Calvados) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), d'une puissance cumulée de 1.400 mégawatts (MW) et équipés de la turbine de 6 MW d'Alstom, reprise depuis par General Electric .

Le démarrage progressif de leur construction est prévu à partir de 2017.

EDF Energies Nouvelles et Enbridge sont partenaires depuis 2012 au Canada, où ils exploitent ensemble quatre parcs éoliens représentant une capacité installée cumulée de 830 MW. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)