Glencore veut céder une nouvelle part de Glencore Agri-sources

vendredi 6 mai 2016 13h36
 

LONDRES, 6 mai (Reuters) - Glencore est en négociations en vue de la cession d'une participation supplémentaire de 9,9% de sa filiale agricole, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier.

Les discussions se déroulent avec les candidats malheureux lors de la cession début avril de 40% de Glencore Agri au fonds de pension canadien CPPIB.

Le groupe minier et de négoce de matières premières a refusé de commenter cette information.

Parmi les candidats figurent un autre fonds de pension canadien, le fonds public Saudi Agricultural and Livestock Investment (SALIC) et le fonds souverain du Qatar, disent les sources.

SALIC et le Qatar n'étaient pas immédiatement joignables.

Début avril, Glencore a annoncé la cession d'une participation de 40% de sa filiale à CPPIB pour un montant de 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

La participation de 9,9% en cours de cession est valorisée autour de 625 millions de dollars.

Cette filiale agricole comprend plus de 200 installations de stockage dans le monde, 31 usines de traitement et 23 ports, qui permettaient à Glencore de faire du négoce de céréales, de graines oléagineuses, de riz, de sucre et de coton. (Clara Denina et Sarah McFarlane, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bartrand Boucey)