Italie-Un chef du parti de Renzi condamné pour fraude fiscale

jeudi 5 mai 2016 17h23
 

ROME, 5 mai (Reuters) - Renato Soru, président de la société de téléphonie Tiscali et membre influent du Parti démocrate (PD) du chef du gouvernement Matteo Renzi, a été condamné jeudi à trois ans de prison pour évasion fiscale.

L'homme d'affaires, qui a fondé Tiscali en 1998, dirige le PD en Sardaigne et est député européen du parti au pouvoir.

Il était accusé d'avoir soustrait 2,6 millions d'euros à l'impôt au moyen d'un montage financier impliquant l'octroi d'un prêt à Tiscali par une autre société lui appartenant.

Renato Soru a qualifié d'"injuste" le verdict du tribunal de Cagliari. Son avocat a annoncé son intention de faire appel, ce qui évitera à son client d'aller en prison jusqu'à l'issue du nouveau procès.

La condamnation de Soru est un nouveau coup dur pour Renzi après la démission, en mars, de sa ministre de l'Industrie, soupçonnée de conflit d'intérêt, et l'arrestation, cette semaine, du maire PD de Lodi, dans le nord du pays, accusé d'avoir manipulé des offres publiques.

"L'immoralité du PD continue, à qui le tour?", a aussitôt réagi sur son blog Beppe Grillo, le fondateur du Mouvement Cinq-Etoiles, devenu le premier parti d'opposition.

(Elisa Anzolin; Tangi Salaün pour le service français) )