Barclays lance la vente de sa filiale en Afrique

mercredi 4 mai 2016 19h58
 

JOHANNESBURG, 4 mai (Reuters) - La banque britannique Barclays a annoncé mercredi la mise en vente d'actions représentant 12% du capital de sa filiale en Afrique, Barclays Africa Group (BAG), et que le fonds de pension gérant les retraites des fonctionnaires sud-africains serait un investisseur de référence dans cette opération.

Barclays, qui a décidé de se séparer de sa participation de 62% dans BAG, d'une valeur d'environ 5 milliards de dollars (4,35 milliards d'euros), précise dans un communiqué qu'elle va vendre 103,6 millions d'actions de sa filiale, dont 10,3 millions, soit 1,2% du capital de BAG, iront au Public Investment Corporation.

Ce dernier, principal gestionnaire de fonds d'Afrique avec plus de 122 milliards de dollars d'actifs liés aux retraites des fonctionnaires sud-africains, est déjà le deuxième actionnaire de BAG avec une participation d'environ 6%.

"C'est une première étape importante dans nos efforts pour réduire notre participation dans Barclays Africa à un niveau tel qu'il permet une déconsolidation comptable et réglementaire", souligne Jes Staley, directeur général de Barclays, dans un communiqué. (Tiisetso Motsoeneng; Bertrand Boucey pour le service français)