USA-Les ventes auto en lice pour un nouveau record

mardi 3 mai 2016 16h38
 

par Bernie Woodall

DETROIT, 3 mai (Reuters) - Les ventes d'automobiles en avril aux Etats-Unis sont bien parties pour établir un nouveau record sur ce mois-ci, dépassant celui d'avril 2005, et le secteur automobile dans son ensemble peut prétendre dépasser le record annuel de l'an passé.

General Motors prévoit un rythme de vente annuel de 17,6 millions de véhicules en avril, un peu plus que les 17,5 millions attendus par des analystes interrogés par Reuters.

Les ventes de Ford Motor, Fiat Chrysler Automobiles et de Nissan Motor ont dépassé les attentes des analystes le mois dernier.

Les ventes mensuelles de GM ont elles diminué de 3,5%, plus que ce que les analystes anticipaient, mais le constructeur a dit qu'il réduisait sciemment les promotions qui grèvent les marges et que les ventes de pickups restaient fortes.

Plongé depuis septembre dans un scandale de manipulation sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel, Volkswagen a vu ses ventes aux Etats-Unis se contracter de 9,7% le mois dernier.

Les ventes de Ford ont augmenté de 4% en avril, par rapport à avril 2015, à 231.316 véhicules, le deuxième constructeur automobile américain ayant inscrit des records à la fois pour les pickups et le SUV sur ce mois-ci.

Les ventes de FCA ont bondi de 6% et celles de Nissan encore plus, de 13%.

"La préférence du consommateur pour les SUV et les pickups ne s'est pas démentie en avril et nous a permis de dégager nos plus fortes ventes pour un mois d'avril depuis 11 ans", a dit Reid Bigland, directeur commercial de FCA en Amérique du Nord.

Les ventes d'automobiles avaient atteint l'an passé le niveau record de 17,4 millions de véhicules, selon WardsAuto, qui fournit le gouvernement américain en données commerciales sur le secteur automobile.

Les ventes d'automobiles mensuelles sont un indicateur avancé des dépenses de consommation et l'évolution du secteur automobile, qui avait touché un creux en 2009, anticipe généralement celle de l'économie dans son ensemble. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)