Les banques s'accommodent bien de la politique de la BCE-Coeuré

mardi 3 mai 2016 10h45
 

FRANCFORT, 3 mai (Reuters) - Les banques et les marchés financiers s'accommodent bien de la politique de taux ultra-bas et de création de monnaie de la Banque centrale européenne mais cela pourrait changer si les taux venaient à être réduits encore beaucoup plus, a déclaré mardi Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE.

"Nous n'avons pas observé un impact majeur des taux négatifs sur les teneurs de marché eux-mêmes, en particulier via le canal habituel des banques", a déclaré Benoît Coeuré, qui a la responsabilité des activités de marché à la BCE, lors d'un colloque à Paris fermé à la presse.

Une analyse plus globale de la politique monétaire permet même de constater que les banques ont pu améliorer leur rentabilité grâce à la baisse de leurs coûts de financement, à la hausse des volumes de crédit et à de moindres provisions pour créances douteuses, a-t-il noté.

"Cela ne resterait pas forcément vrai si le taux de facilité des dépôts venait à être réduit encore considérablement. Mais c'est bien pour cette raison que j'ai dit ailleurs qu'on ne le baisserait pas à des niveaux absurdement pas", a-t-il ajouté.

La BCE pratique des taux négatifs qui reviennent à faire payer aux banques leurs dépôts et elle rachète chaque mois pour 80 milliards d'euros d'actifs, principalement des obligations d'Etat, pour stimuler le crédit dans la zone euro et, avec lui, l'inflation et l'activité économique. (Francesco Canepa, Véronique Tison pour le service français)