Abengoa pourrait supprimer jusqu'à 10% de ses emplois en Espagne

mardi 3 mai 2016 10h46
 

MADRID, 3 mai (Reuters) - Le groupe espagnol d'énergies renouvelables Abengoa, qui lutte pour éviter la faillite, a présenté mardi des ajustements à son programme de restructuration qui pourraient coûter leur emploi à jusqu'à 10% de ses salariés en Espagne.

Abengoa, qui discute avec ses créanciers pour tenter d'échapper à ce qui serait la faillite la plus retentissante dans l'histoire de l'Espagne, emploie environ 5.000 personnes en Espagne et 17.000 dans le monde.

Un tribunal espagnol a donné au groupe jusqu'au 28 octobre pour parvenir à un accord sur la restructuration de sa dette, estimée à 9,4 milliards d'euros.

Abengoa, fondé il y a 70 ans en tant que société d'ingénierie à Séville avant de se développer dans l'énergie renouvelable, s'est retrouvé dans l'impasse l'an dernier suite au refus de ses créanciers de prolonger leurs lignes de crédit.

La société a demandé la protection de la justice contre ses créanciers en novembre 2015.

(Jose Elias Rodriguez; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)