Google et Fiat proches de collaborer sur une voiture autonome-sces

samedi 30 avril 2016 05h30
 

DETROIT, 30 avril (Reuters) - Google et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) sont sur le point de conclure un partenariat qui pourrait faire tomber les barrières entre la Silicon Valley et l'industrie automobile dans la course au développement de la voiture autonome, ont dit vendredi des sources proches de discussions.

Ce partenariat pourrait être annoncé bientôt, ont précisé trois sources confirmant des informations du blog AutoExtremist.com qui avait jeudi fait état de discussions entre les deux parties.

Google, une filiale d'Alphabet et Fiat Chrysler ont refusé de commenter l'information.

Mardi, Google, Ford Motor, Uber et deux autres sociétés ont annoncé s'allier pour pousser les autorités américaines à agir dans le domaine de la voiture sans conducteur.

Le développement de véhicules autonomes mobilise actuellement les grands constructeurs automobiles mais aussi les géants du secteur des nouvelles technologies tels qu'Apple et Google, qui teste depuis 2009 des voitures sans conducteur de différentes sortes, dont certaines de sa propre conception.

Les autorités de sécurité routière américaine ont estimé en février que le système d'intelligence artificielle pilotant les voitures autonomes de Google peut, selon la législation fédérale, être considéré comme un conducteur, ce qui pourrait accélérer l'approbation de ce type de véhicules.

Dieter Zetsche, le président du directoire de Daimler , a dit en janvier qu'un déplacement récent dans la Silicon Valley avait montré qu'Apple et Google avaient plus progressé dans leurs projets automobiles qu'il ne le supposait.

En mars, General Motors a annoncé le rachat de la start-up spécialisée dans la voiture autonome Cruise Automation, une opération qui constitue la dernière initiative en date du groupe automobile pour ne pas se laisser distancer par la Silicon Valley dans ce domaine jugé prometteur. (Bernie Woodall, Benoît Van Overstraeten pour le service français)