GESTION-Poursuite des rachats sur les fonds actions-BAML

vendredi 29 avril 2016 19h02
 

PARIS, 29 avril (Reuters) - Les fonds investis en actions
ont subi des rachats au cours de cinq des six dernières semaines
et les sorties nettes ont atteint 6 milliards de dollars (5,24
milliards d'euros) sur la seule semaine au 27 avril, en dépit du
net rebond des Bourses depuis la mi-février, montre une étude
publiée vendredi par Bank of America Merrill Lynch Global
Research.
    Les fonds dédiés aux actions européennes ont subi une
douzième semaine consécutive de décollecte avec des retraits
nets de 4,8 milliards de dollars sur la période, le montant le
plus élevé depuis octobre 2014, selon l'étude qui reprend des
données d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans le
suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion
internationales.
    Les fonds spécialisés sur les actions japonaises ont
enregistré des sorties nettes pour la septième semaine
consécutive, la plus longue phase de décollecte depuis février
2012, avec 2,5 milliards de dollars de rachats. 
    En revanche, les fonds en actions américaines ont connu
leurs premières entrées nettes en trois semaines avec 1,6
milliard de dollars de souscriptions. Les fonds en actions
émergentes ont bénéficié de 100 millions de dollars d'entrées
nettes.
    Les fonds obligataires bénéficient toujours de la faveur des
investisseurs avec une collecte nette sur huit des neuf
dernières semaines et 5,3 milliards de dollars de 
souscriptions. 
    Les fonds monétaires ont collecté 1,4 milliard de dollars
sur la période, après des sorties nettes de 118 milliards sur
les neuf dernières semaines.
    Les fonds spécialisés sur les métaux précieux ont enregistré
des souscriptions nettes à hauteur de 300 millions sur la
période et des entrées nettes sur quinze des seize dernières
semaines.  
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 27/04      2016
 Actions                    -6,0           -65,56
                                         
 Obligataires               +5,3           +50,35
                                         
 Monétaires                 +1,4           -77,52
                                         
 Matières premières           -            15,27
                                         
 

 (Marc Joanny)