LEAD 2-Engie-Les cessions avancent, espoirs autour de la taxe CO2

vendredi 29 avril 2016 11h32
 

* Le programme de cessions est déjà engagé à hauteur de 40%

* Résultats du T1 en hausse à périmètre et change constants

* Objectifs confirmés

* L'action enregistre la plus forte hausse du CAC 40 (Actualisé avec conférence téléphonique)

par Benjamin Mallet

PARIS, 29 avril (Reuters) - Engie a annoncé vendredi que son programme de cessions sur trois ans était déjà engagé à hauteur de 40% et a souligné que la mise en place d'un prix plancher du CO2 en France, et peut-être en Europe, favoriserait un rebond des prix de gros de l'électricité.

Le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité, également présent dans les services énergétiques, a vu ses résultats trimestriels pénalisés par la baisse des prix de l'énergie, mais progresser à périmètre et change constants grâce notamment au redémarrage de centrales nucléaires en Belgique.

Après avoir annoncé en février un objectif de cessions de 15 milliards d'euros sur la période 2016-2018, Engie s'est dit confiant vendredi dans sa capacité à conclure pour près de 500 millions supplémentaires de ventes d'actifs d'ici à la fin de l'année, environ six milliards ayant été signées à fin mars.

Le PDG Gérard Mestrallet - missionné par le gouvernement pour faire des propositions afin que la France mette en place unilatéralement un prix plancher du CO2 et qui défend l'idée d'un "corridor de prix" au niveau européen - a souligné que son groupe pourrait bénéficier de ces mesures.   Suite...