LEAD 3-France-Valls promet des fonds après l'accord sur les intermittents

jeudi 28 avril 2016 17h05
 

* Un accord conclu avant la reprise des négociations Unedic

* La CGT signe pour la première fois

* Un impact inférieur au cadrage initial

* L'Etat apportera 90 millions à un fonds pour l'emploi (Avec précisions, commentaires, contexte)

PARIS, 28 avril (Reuters) - Manuel Valls a annoncé jeudi une dotation annuelle de 90 millions d'euros par l'Etat pour le futur fonds de soutien à l'emploi dans le spectacle, après la conclusion dans la nuit d'un accord sur le régime d'assurance chômage des intermittents entre le patronat et les syndicats de ce secteur.

Les représentants des fédérations CGT, Force ouvrière, CFE-CGC et CFTC du spectacle et des entreprises du spectacle vivant, de l'audiovisuel et du cinéma (Fesac) l'ont signé dans un café en face du siège du Medef, où se déroulait une nouvelle session de négociations sur le régime général de l'assurance chômage.

La fédération CFDT de la culture s'est donné quelques jours de plus pour en faire autant.

C'est la première fois que la CGT signe un accord dans le champ de l'assurance chômage. Elle avait pourtant rejeté au niveau confédéral la lettre de cadrage sur laquelle Medef, Union professionnelle artisanale, CGPME, CFDT, CFTC et CFE-CGC s'étaient entendus le 24 mars.

"Cet accord n'est qu'une étape. La deuxième étape est qu'il soit mis en oeuvre et intégré à la convention chômage" en cours de négociation, a déclaré à des journalistes le secrétaire général de la CGT spectacle, Denis Gravouil.   Suite...