Hollande "n'imagine pas" des sous-marins sans équipements Thales

jeudi 28 avril 2016 11h20
 

GENNEVILLIERS, Hauts-de-Seine, 28 avril (Reuters) - François Hollande a déclaré jeudi qu'il n'imaginait pas que des sous-marins puissent se construire sans équipements Thales , après l'annonce du choix par l'Australie de DCNS, filiale de l'équipementier français, pour la construction et la maintenance de 12 sous-marins.

Le PDG de Thales, Patrice Caine, a déclaré mardi à Reuters qu'il espérait remporter un contrat de plus d'un milliard d'euros pour la fourniture de sonars et d'équipements de communications pour ces sous-marins.

Thales a déjà équipé 140 sous-marins dans le monde, a souligné François Hollande dans un discours lors de la visite du site Thales de Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

"Je n'imagine pas qu'il y ait des sous-marins qui se fabriquent dans je ne sais quel pays dans les prochaines années sans qu'il y ait forcément du matériel Thales. Ça me parait être l'évidence mais il faudra encore le démontrer", a dit le chef de l'Etat.

François Hollande a par ailleurs cité le contrat pour la fourniture d'un satellite militaire à l'Egypte par Airbus Space Systems et Thales Alenia Space, bouclé lors de sa visite mi-avril, déclarant : "je souhaite vraiment que nous puissions conclure cette opération". (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)