Chipotle accuse une baisse plus forte qu'attendu de ses ventes

mardi 26 avril 2016 23h49
 

LOS ANGELES, 26 avril (Reuters) - Chipotle Mexican Grill n'est pas parvenu à limiter autant qu'attendu la chute de ses ventes au premier trimestre sen dépit d'offres promotionnelles sans précédent après une série d'alertes sanitaires, montrent les résultats publiés mardi.

Le groupe américain de restauration rapide a perdu environ un tiers de sa valeur en Bourse depuis qu'il a fait à plusieurs reprises les gros titres en raison de la fermeture de dizaines de ses restaurants après la découverte de foyers de bactéries E.coli.

Au premier trimestre, les ventes de ses restaurants ouverts depuis au moins 13 mois ont chuté de 29,7% alors que les analystes tablaient en moyenne sur un recul de 28,4% selon Consensus Metrix.

Le groupe de Denver a en outre subi sur la période sa première perte depuis son entrée en Bourse, à 26,4 millions de dollars (23,4 millions d'euros).

A 88 cents par action, cette perte est toutefois inférieure à celle de 95 cents par titre anticipée en moyenne par les analystes selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La marge d'exploitation des restaurants Chipotle est tombée à 6,8% contre 27,5% un an plus tôt, une baisse qui traduit la chute des ventes et l'impact des offres promotionnelles à grande échelle lancées pour tenter de reconquérir la clientèle.

Le groupe a distribué plusieurs millions de coupons donnant droit à des produits gratuits, pour un montant estimé à 62 millions de dollars.

L'action Chipotle perdait 2,8% à 433,24 dollars dans les transactions hors séance après les résultats.

(Lisa Baertlein; Marc Angrand pour le service français)