Le New York Times va fermer une partie de ses opérations à Paris

mardi 26 avril 2016 22h52
 

NEW YORK, 26 avril (Reuters) - Le groupe New York Times a annoncé mardi qu'il fermerait ses activités d'édition et de pré-impression à Paris liées à son édition internationale, ce qui devrait se traduire par la suppression ou la relocalisation de 70 postes.

"Pour rester compétitifs, nous devons nous adapter à un marché qui change", lit-on dans une note envoyée aux salariés. "Nous devons repenser ce que le New York Times imprimé signifie pour nos lecteurs internationaux, qui voyagent souvent dans un monde où ils obtiennent leurs informations principalement par voie numérique."

La rédaction du New York Times et le département publicité ne seront pas affectés, indique la note.

Ces changements visent à simplifier le processus de production de l'International New York Times. Les fonctions concernées seront transférées à New York et Hong Kong, indiquent la note.

Dans un dossier déposé auprès de l'autorité boursière américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), le New York Times chiffre le coût de cette restructuration à 15 millions de dollars (13 millions d'euros). Pratiquement toutes les charges seront passées au deuxième trimestre. (1.usa.gov/26rdHdy)

L'International New York Times est issu de l'International Herald Tribune, qui était une publication conjointe du New York Times et du Washington Post. (Jessica Toonkel avec Alan John Koshy à Bengalore; Danielle Rouquié pour le service français)