LEAD 1-"Panama papers"-Société générale devant le sénat le 11 mai

mardi 26 avril 2016 17h09
 

* Pas de commentaire de Socgen

* Des sénateurs accusent Oudéa d'avoir menti en 2012

* Société générale réfute les accusations (Actualisé avec contexte, pas de commentaire de Socgen)

par Julien Ponthus et Emmanuel Jarry

PARIS, 26 avril (Reuters) - Le directeur général de Société générale, Frédéric Oudéa, sera entendu le 11 mai par la commission des Finances du Sénat après les révélations sur les liens entre la banque et le cabinet panaméen Mossack Fonseca, spécialisé en montage de sociétés offshore dans des paradis fiscaux, ont indiqué mardi trois sources parlementaires.

"L'audition aura lieu en commission des Finances le 11 mai au matin", a précisé l'une d'entre elles.

Un porte-parole de la Société générale, sous les feux des critiques depuis l'éclatement du scandale des "Panama papers", n'a pas souhaité commenter cette information.

Des sénateurs de gauche et écologistes réclament des poursuites judiciaires pour "faux témoignage" contre Frédéric Oudéa, l'accusant d'avoir menti en 2012 devant une commission d'enquête en assurant que sa banque avait fermé ses implantations dans les paradis fiscaux.

Le directeur général réfute ces accusations. Société générale reconnaît l'existence de "quelques dizaines" de sociétés offshore structurées avec le cabinet Mossack Fonseca pour certains de ses clients mais insiste sur la "transparence fiscale" de ces montages.   Suite...