LEAD 2-France-Grève à la SNCF, Valls appelle à la "modernisation"

mardi 26 avril 2016 14h48
 

(Actualisé avec Valls)

PARIS, 26 avril (Reuters) - Un mouvement de grève lancé par l'ensemble des syndicats de la SNCF, qui veulent peser sur les négociations en cours sur les conditions de travail des cheminots, perturbe mardi le trafic ferroviaire en France.

La direction a fait état en fin de matinée d'un taux de grévistes de 23,9%, soit 11,6 points de moins que lors de la grève précédente pour les mêmes motifs, le 9 mars (35,5%).

Selon elle, les perturbations sont conformes aux prévisions : seulement un TGV sur deux, un train Intercités sur trois, un Transilien sur deux et quatre TER sur dix roulent.

La SNCF a envoyé 500.000 SMS à ses clients pour les prévenir des perturbations, précise son service de presse.

Les négociations visent à harmoniser le cadre social des secteurs public et privé, du fret et du transport voyageurs, dans la perspective de l'ouverture du ferroviaire à la concurrence prévue par étapes d'ici à 2026.

"Avec l'ouverture à la concurrence, on est en train d'organiser le dumping social dans notre pays", a déclaré sur BFM TV le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Le Premier ministre Manuel Valls a appelé la direction et les syndicats à prendre leurs "responsabilités" tout en insistant sur la nécessaire compétitivité du rail.

"Ne nous voilons pas la face : le renouveau du ferroviaire que chacun appelle de ses voeux impose que la SNCF évolue", a-t-il dit lors de la clôture de la conférence environnementale.   Suite...