BOURSE-Les bancaires continuent leur rebond,l'aversion au risque reflue

mardi 26 avril 2016 12h33
 

PARIS, 26 avril (Reuters) - Les valeurs bancaires européennes sont portées mardi par les résultats trimestriels meilleurs de prévu de Standard Chartered et confortent leur rebond entamé depuis deux semaines à la faveur de l'annonce d'un fonds de soutien pour les banques italiennes.

"Le contexte est plus favorable pour les banques. Il y a clairement de l'appétence pour le risque sur les marchés. Et ce sont les banques qui en profitent après avoir été pas mal pénalisées depuis le début de l'année", commente un analyste en poste à Paris.

Les valeurs bancaires s'adjugent 1,92% à 12h15, en tête des indices sectoriels européens, menées par Standard Chartered qui bondit de 9,87%.

A Paris, dans le peloton de tête du CAC 40 (-0,16%), Crédit agricole grimpe de 1,66%, suivi par Société générale qui avance de 1,23% et de BNP Paribas qui prend 0,99%.

A Milan, Ubi Banca s'octroie 5,7% et Banco Popolare 4,8%.

Standard Chartered a publié mardi des résultats supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre, un retour au bénéfice qui est une bonne nouvelle pour des actionnaires assommés en février par l'annonce d'une perte annuelle l'an dernier, la première en 26 ans.

"Les banques continuent de se redresser, notamment depuis l'annonce de la création du fonds pour les établissements italiens, qui a levé pas mal d'inquiétudes", souligne aussi un autre analyste.

Depuis le 8 avril, quand la nouvelle de la création prochaine d'un fonds de sauvetage en Italie s'est répandue, l'indice des banques européennes a gagné plus de 16%.

Il affiche cependant un recul de 14% depuis le début de l'année, plus forte baisse sectorielle européenne.

Les établissements financiers italiens ont convenu mi-avril de créer un fonds de cinq milliards d'euros pour redresser les banques les plus faibles, suivant une initiative du gouvernement pour sauver un secteur qui ploie sous 360 milliards d'euros de créances douteuses.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)