Hollande promet de tenir ses engagements sur l'environnement

lundi 25 avril 2016 13h53
 

* La baisse prévue de la part du nucléaire sera tenue

* Vers un prix plancher du carbone en France

* Investissements et financements "verts"

PARIS, 25 avril (Reuters) - Accusé par des écologistes de freiner la transition énergétique, François Hollande a promis lundi de continuer d'agir sans relâche pour l'environnement, tant en France qu'au niveau international, et confirmé ses engagements sur le nucléaire.

Depuis l'accord de Paris, signé par 175 pays vendredi aux Nations Unies, "l'urgence climatique n'a pas diminué d'intensité", a dit le chef de l'Etat lors de la dernière conférence environnementale de son quinquennat.

François Hollande a confirmé l'objectif de baisser de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité en 2025. Pour y parvenir, la programmation pluriannuelle de l'énergie sera soumise à consultation d'ici le 1er juillet et adoptée à l'automne, a-t-il assuré.

Le texte était prévu à l'origine fin 2015, puis repoussé à fin février, un retard qui a provoqué les critiques des écologistes, accusant le gouvernement de renoncer à réduire autant que prévu la présence du nucléaire en France.

En 2018, l'Etat aura un avis de l'Autorité de sûreté nucléaire sur l'état du parc et EDF devra proposer la fermeture de certaines centrales et la prolongation d'autres.

"Fermer des centrales n'est pas une décision qui s'improvise", a souligné François Hollande. "Elle doit se faire selon un calendrier précis, dans le respect des personnels."   Suite...