L'Australie impose des droits antidumping sur l'acier chinois

lundi 25 avril 2016 10h53
 

SYDNEY, 25 avril (Reuters) - L'Australie imposera des droits de douane sur certains types d'acier chinois afin de protéger les sidérurgistes du pays d'un afflux de produits venant de Chine, a annoncé au cours du week-end le gouvernement australien.

Cette mesure, qui avait été réclamée l'an dernier par le sidérurgiste Arrium -- en dépôt de bilan depuis le début du mois -- est la dernière en date prise par différents pays à l'égard de l'acier chinois.

Malgré les efforts mis en oeuvre par Pékin pour réduire les surcapacités, la production d'acier chinoise a atteint un record en mars tandis que les livraisons enregistrées au cours de ce mois ont progressé de 30% par rapport à mars 2015.

La semaine dernière, la Chine et les autres grands pays producteurs d'acier ne sont pas parvenus à s'entendre sur des mesures permettant de résoudre la crise traversée par ce secteur, faute de consensus sur les causes des surcapacités mondiales.

Le ministre de l'Industrie australien, Christopher Plyne, a estimé que les droits de douane permettraient aux producteurs du pays d'être à nouveaux compétitifs.

Ces droits varieront de 11,7% à 57%, en fonction de l'entreprise exportatrice et du type d'acier. (Tom Westbrook, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)