Mitsubishi-Pas de prévisions en raison du scandale-source

dimanche 24 avril 2016 15h39
 

TOKYO, 24 avril (Reuters) - Mitsubishi Motors n'accompagnera sans doute pas la publication de ses résultats annuels la semaine prochaine de prévisions pour l'exercice en cours, en raison de l'impact financier inconnu de la falsification de tests, a dit dimanche à Reuters une source proche du constructeur automobile.

Un porte-parole de Mitsubishi Motors s'est refusé à tout commentaire à ce sujet.

Le constructeur automobile fait l'objet d'une enquête du ministère des Transports après avoir annoncé cette semaine qu'il avait falsifié des tests d'économie de carburant afin de présenter des niveaux d'émissions plus admissibles.

Mitsubishi Motors doit annoncer mercredi ses résultats annuels sur l'exercice clos le 31 mars dernier.

Le Yomiuri écrit ce dimanche que Mitsubishi n'a pas procédé, dans certains cas, à des tests pour mesurer des paramètres tels que la résistance de l'air, indispensables pour calculer la consommation de carbutant, à l'occasion de changements mineurs effectués sur des mini-véhicules affectés par les tests truqués.

Mitsubishi a estimé la résistance de l'air par le biais de calculs au lieu de soumettre des données de tests comme l'exige le ministère des Transports, même en cas de changements mineurs, ajoute le journal, citant des sources anonymes.

Le constructeur a choisi de procéder ainsi pour dissimuler de précédents manquements en matière de tests, rapporte de son côté le journal Mainichi.

Le porte-parole de Mitsubishi s'est également refusé à tout commentaire sur ces informations en raison de l'enquête du ministère des Transports, parallèle à des investigations en interne.

(Maki Shiraki et Yuka Obayashi, Wilfrid Exbrayat pour le service français)