La Grèce a battu en 2015 son objectif d'excédent primaire

jeudi 21 avril 2016 13h50
 

BRUXELLES, 21 avril (Reuters) - La Grèce a dégagé en 2015 un excédent budgétaire primaire supérieur aux objectifs fixés par ses créanciers, a annoncé jeudi la Commission européenne après la publication des chiffres de l'institut européen de la statistiques (Eurostat).

Une porte-parole de la Commission a déclaré qu'Athènes a dégagé un excédent primaire (hors service de la dette) de 0,7% de son produit intérieur brut (PIB) l'année dernière alors que l'objectif assigné à la Grèce s'élevait à 0,25%.

Un responsable gouvernemental grec a estimé que la performance réalisée par la République hellénique remettait en question la nécessité d'intensifier les mesures d'austérité comme le préconisent les créanciers d'Athènes et la justesse des projections du Fonds monétaire international (FMI).

"Ce résultat remet en question la crédibilité des projections du FMI et ceux qui évoquent la nécessité de mettre en place en Grèce de nouvelles mesures (d'austérité) pour atteindre les objectifs de 2018", a dit le responsable.

Les créanciers de la Grèce exigent qu'elle dégage un excédent primaire de 3,5% de son PIB en 2018 et au-delà. Le FMI juge cet objectif irréaliste avant plusieurs décennies. (Francesca Guarascio, avec George Georgiopoulos à Athènes, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny)