L'Equateur cherche à financer sa reconstruction après le séisme

jeudi 21 avril 2016 05h34
 

PEDERNALES, Equateur, 21 avril (Reuters) - La TVA va être augmentée de deux points pendant un an et une taxe exceptionnelle de 3% sur les bénéfices des entreprises va être appliquée en Equateur pour contribuer au financement de la reconstruction après le séisme survenu samedi, a annoncé mercredi soir le président Rafael Correa dans une allocution télévisée à la nation.

La TVA est actuellement de 12% en Equateur.

Le bilan du séisme de magnitude 7,8, qui a dévasté les zones côtières du pays, s'élève désormais à 570 morts et 7.000 blessés. Près de 2.000 bâtiments ont été endommagés et plus de 24.000 rescapés vivent dans des abris, selon les chiffres du gouvernement.

"Il est difficile de mesurer l'ampleur de cette catastrophe. Chaque fois que nous nous rendons quelque part, de nouveaux problèmes surgissent", a dit Rafael Correa après une visite dans une zone sinistrée.

Le président équatorien a déclaré que les dégâts s'élevaient à 2 à 3 milliards de dollars (1,77 à 2,66 milliards d'euros), ce qui pourrait plonger le pays dans la récession en retirant deux à trois points de croissance à son produit intérieur brut (PIB).

Outre les mesures sur la TVA et l'impôt sur les sociétés, une taxe exceptionnelle de 0,9% va être imposée aux contribuables dont la fortune dépasse un million de dollars. Il va aussi être demandé aux Equatoriens de contribuer à hauteur d'une journée de salaire, calculée selon un barème dégressif en fonction des revenus.

Rafael Correa a aussi évoqué la vente de certains actifs par l'Etat. (Ana Isabel Martinez et Diego Oré; Bertrand Boucey pour le service français)