LEAD 1-VW pourrait racheter près de 500.000 véhicules diesel aux USA - sources

mercredi 20 avril 2016 23h04
 

par David Shepardson

WASHINGTON, 20 avril (Reuters) - Volkswagen et les autorités américaines sont parvenus à un projet d'accord dans le cadre duquel le constructeur allemand proposerait de racheter près de 500.000 véhicules diesel vendus aux Etats-Unis et équipés de son logiciel de trucage des tests anti-pollution, a-t-on appris mercredi de deux sources informées de l'évolution du dossier.

Le groupe automobile, accusé d'avoir faussé les résultats des tests d'émissions polluantes de plusieurs modèles diesel, devrait déclarer jeudi au juge fédéral de San Francisco chargé de l'affaire qu'il accepte de racheter jusqu'à 500.000 voitures et utilitaires équipés d'un moteur diesel de 2,0 litres de cylindrée, ont précisé les sources.

Son offre concernerait la Jetta, la Golf et l'Audi A3, mais pas les véhicules dotés d'un moteur diesel de 3,0 litres, qui dépasse pourtant lui aussi les limites autorisées en matière d'émissions, ont-elles ajouté.

L'action Volkswagen cotée sur le marché américain gagnait près de 6% en fin de séance après ces informations.

Volkswagen a aussi accepté de contribuer à un fonds d'indemnisation des propriétaires de véhicules concernés mais le montant des indemnisations n'est pas encore clairement connu, a dit une troisième source informée des modalités de l'accord.

Le constructeur pourrait aussi proposer de réparer les véhicules diesel qui ne respectent pas les normes anti-pollution en vigueur aux Etats-Unis si les autorités américaines approuvent le processus de modification qu'il proposera ultérieurement, ont expliqué les sources.

Volkswagen paiera une indemnité en numéraire aux propriétaires qui lui revendent leur véhicule ou le font réparer, a dit une source, afin que le montant total qu'ils encaissent soit supérieur à la valeur estimée de leur véhicule sur le marché de l'occasion avant le début du scandale en septembre.

  Suite...