"Dieselgate"-Accord entre Volkswagen et les autorités US-sources

mercredi 20 avril 2016 20h47
 

20 avril (Reuters) - Volkswagen et les autorités américaines sont parvenus, dans le délai fixé par la justice, à définir les grandes lignes d'un accord d'indemnisation des propriétaires de quelque 600.000 véhicules concernés par le trucage des tests anti-pollution, a-t-on appris mercredi de deux sources informées de l'évolution du dossier.

Le constructeur automobile allemand devrait donc déclarer jeudi au juge fédéral de San Francisco chargé de l'affaire qu'il accepte de racheter jusqu'à 500.000 voitures et utilitaires équipés d'un moteur diesel de 2,0 litres de cylindrée sur lequel un logiciel de trucage a été installé à l'insu des automobilistes comme des autorités.

Volkswagen pourrait aussi devoir accepter de modifier les véhicules diesel concernés si les autorités américaines approuvent le processus de modification qu'il proposera ultérieurement, ont expliqué les sources.

Il n'est toutefois pas certain que l'EPA, l'autorité fédérale américaine de protection de l'environnement, jugera ces véhicules modifiables.

Le quotidien allemand Die Welt rapporte de son côté que Volkswagen pourrait indemniser les automobilistes américains à hauteur de 5.000 dollars (4.400 euros) par véhicule.

(David Shepardson; Marc Angrand pour le service français)