Mitsubishi-Méthodes de test non réglementaires et chute de l'action

mercredi 20 avril 2016 10h40
 

TOKYO, 20 avril (Reuters) - Mitsubishi Motors a annoncé mercredi qu'il avait employé des méthodes de test des économies de carburant qui n'étaient pas conformes à la réglementation japonaise et ajouté qu'il avait mis sur pied un groupe de travail chargé d'enquêter à ce sujet.

Le constructeur automobile nippon a précisé que le problème touchait entre autres le mini-véhicules eK, ainsi que 468.000 véhicules construits pour Nissan Motor, et dit qu'il avait cessé de les construire et de les vendre.

L'action a perdu plus de 15% à 733 yens en Bourse de Tokyo mercredi, avant ces déclarations, retranchant 1,2 milliard de dollars de la capitalisation du sixième constructeur automobile japonais. C'est la plus forte perte de l'action en près de 12 ans.

C'est la première fois qu'un constructeur automobile japonais fait état d'un manquement dans l'usage de ces tests depuis la tricherie de Volkswagen sur des tests d'émissions polluantes dévoilée l'année dernière aux Etats-Unis.

(Naomi Tajitsu, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)