RPT-Wall Street veut croire que le pire est passé pour les bénéfices

lundi 18 avril 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée dimanche)

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 18 avril (Reuters) - A Wall Street, les investisseurs veulent croire que des publications de résultats trimestriels promises comme les pires depuis 2009 marqueront un point bas et ouvriront la voie à un rebond de bon augure pour le marché, qui plafonne depuis près d'un an.

Le recul des résultats des entreprises cotées amorcé au troisième trimestre 2015 devrait se poursuivre jusqu'au deuxième trimestre avec une baisse attendue sur cette période de 2,2%, après celle de près de 8% anticipée sur les trois premiers mois de l'année.

Les publications de résultats vont s'accélérer au cours des jours à venir avec des vedettes du secteur des hautes technologies comme Alphabet, IBM et Intel et une kyrielle de grands noms du secteur de la consommation comme Starbucks, Yum Brands et Coca-Cola.

Pour certains responsables de stratégies d'investissement prudemment optimistes, le rebond des cours du pétrole et d'autres matières premières, l'affaiblissement du dollar et une croissance faible mais régulière de l'économie américaine devraient conduire à une amélioration des résultats des entreprises.

Si les performances ce celles-ci au premier trimestre sont conformes aux attentes, elles marqueront un troisième trimestre consécutif de recul des profits et un cinquième trimestre de contraction des chiffres d'affaires. Mais pour Richard Bernstein, directeur général et responsable des investissements de Richard Bernstein Advisors, les comparaisons d'une année sur l'autre sont appelées à s'améliorer.

LES SUJETS D'INQUIÉTUDE NE MANQUENT PAS   Suite...